CONCEPTION PAR LE CLIMAT
CONSULTANT & DESIGNER EN



Comment les villes côtières étaient-elles protégées du vent et des tempêtes ?



Illustration


Les tempêtes qui frappent les côtes bretonnes sont l’occasion d’étudier comment les villes côtières se sont traditionnellement protégées des vents violents.

Les historiens ont montré que les villes construites le long des côtes avant la période moderne tournent le dos à la mer et à l’océan.

La ville de Dieppe a par exemple été initialement conçue pour être protégée des vents d’ouest.

Sur un plan de 1777, on remarque bien que les îlots construits le long de la plage prennent la forme de longues barres allongées qui ont manifestement la fonction de brise-vent (image).

Seules quelques ruelles étroites assurent la liaison entre le cœur de ville et le front de mer.

Nombre de ces rues perpendiculaires à la plage sont souvent construites en chicanes ou débouchent sur un bâtiment, afin de ne pas canaliser le vent jusqu’au centre-ville.

Le plan actuel de Dieppe conserve encore cette morphologie urbaine caractéristique.

L’urbanisme bioclimatique, c’est aussi savoir protéger les villes des vents violents et des dégradations qu’ils génèrent.

Concevoir avec le climat n’est pas seulement une question de confort thermique.



Sources : A. Corbin, G. Escourrou

Image : C. Gaillard, d’après remparts-de-normandie-eklablog.com






Autres articles :

Tous les articles du blog